Skip to Main content Skip to Navigation
Books

Orientalisme ou défi postcolonial ? Le cas de L’Âme des Guerriers d’Alan Duff

Résumé : L’Âme des Guerriers (1990) d’Alan Duff a profondément marqué l’histoire littéraire, culturelle et socio-politique d’Aotearoa-Nouvelle-Zélande. Dépeignant les Maori comme naturellement enclins à la violence, le roman cautionne les poncifs orientalistes et abonde dans diverses formes du discours colonial telles qu’essentialisme, victim blaming et assimilationnisme. Cependant, le texte est aussi le terrain de tensions sémiotiques, entre auteur modèle et auteur liminal, entre métonymie et métaphore. L’analyse des stratégies narratives fait sourdre une dénonciation postcoloniale du rapport pouvoir-savoir, et revisite Histoire et récits fondateurs néo-zélandais. Imposant une langue de la minorité opprimée, L’Âme des Guerriers s’inscrit parmi les chefs-d’œuvre de la littérature anglophone postcoloniale.
Complete list of metadata

https://hal-upf.archives-ouvertes.fr/hal-03276318
Contributor : Sylvie Largeaud-Ortega Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, July 2, 2021 - 2:52:19 AM
Last modification on : Friday, July 2, 2021 - 3:36:14 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03276318, version 1

Collections

Citation

Sylvie Largeaud-Ortega. Orientalisme ou défi postcolonial ? Le cas de L’Âme des Guerriers d’Alan Duff. Honoré Champion, A paraître, 978-2-7453-5586-7. ⟨hal-03276318⟩

Share

Metrics

Record views

19